Articles

La distraction par le virtuel pendant les soins

Nous en avions parlé dans un billet précédent : pour l’HUDERF, prévenir la douleur des enfants est un droit élémentaire. Depuis le printemps 2017, la réalité augmentée vient compléter le programme de distraction pendant les soins dans les salles d’hospitalisation de l’hôpital. L’équipe des éducateurs est désormais équipée de casques virtuels, qui permettent aux patients d’entrer dans un monde virtuel et de se détendre pendant les soins.

Plonger parmi les dauphins, se balader dans la montagne, explorer l’espace ou tout simplement se connecter sur internet pour regarder un petit film : c’est l’évasion en 2D, 3D ou 4D. Les éducateurs expliquent leur méthode : « Nous testons le premier ressenti avant les soins, pour que les patients choisissent une application qui leur plaît et qu’ils s’habituent à leur environnement. Le réalisme des visuels est vraiment bluffant et permet de se concentrer facilement sur autre chose. Donc quand le soin commence, les patients sont plus détendus. Pas de casque audio cependant. Nous tenons à ce que le contact voix avec les soignants soit maintenu, pour éviter les mouvements brusques, etc. »

Les retours sont positifs tant du côté des patients et leurs parents que du personnel. Le casque virtuel vient renforcer le programme de distraction mené avec succès dans les salles d’hospitalisation de l’hôpital.

Merci à l’association Mac Jump pour ce don.