Articles

Une visite royale à l’Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola

Vendredi 6 décembre 2019, sa Majesté la Reine Mathilde s’est rendue à l’Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola pour visiter quelques services de l’hôpital, y rencontrer les patients, leurs familles et le personnel, et fêter la venue de saint Nicolas avec les enfants.

Échanges et discussions

La visite a débuté par une table ronde pour échanger sur des sujets tels que la prise en charge de pointe des différentes disciplines, les évolutions sociétales qui influencent l’offre de soins et les axes de prévention. Les défis, missions et actions de l’Hôpital des Enfants et de l’Ecole Robert Dubois ont été illustrés. La Reine a particulièrement été sensible aux aspects de pharmacologie dans le développement de médicaments spécifiques pour les enfants, aux projets de pédopsychiatrie permettant d’accompagner les mamans fragilisées et d’apporter des solutions concrètes à la problématique grandissante de la phobie scolaire.

Un contact en face à face 

La Reine a ensuite pris la direction de la dialyse où sont actuellement accueillis 10 patients en insuffisance rénale sévère aiguë ou chronique.  L’occasion pour les enfants et adolescents présents d’expliquer leur quotidien, mais aussi à l’équipe de présenter le fonctionnement du service, qui est un des deux seuls centres belges agréés d’hémodialyse pédiatrique et qui réalise en moyenne 1.200 séances d’hémodialyse par an, à raison d’environ 3 séances de 4 heures par patient, par semaine.

« C’est une journée particulière aujourd’hui. Nous avons eu la visite de saint Nicolas, mais aussi de la Reine. Ça fait du bien de sortir de notre routine médicale », confie la maman d’Emir un patient dialysé.

La visite s’est poursuivie aux Soins Intensifs où l’équipe spécialisée accueille chaque année plusieurs centaines d’enfants nécessitant une prise en charge et une surveillance intensives et un matériel sophistiqué. La Reine a pu découvrir l’attention portée à l’implication des parents dans ce milieu technique, une participation qui permet souvent aux familles de se sentir moins impuissantes.

Dans le tout nouveau quartier opératoire de 2.000 m² inauguré en septembre dernier, la Reine a pu en apprendre plus sur l’intérêt du robot chirurgical en chirurgie pédiatrique, qui offre une vision 3D au chirurgien et plus de précision dans ses gestes.

Le robot chirurgical élargit le panel d’instruments et d’approches mini-invasives utilisées par les équipes du quartier opératoire ; mais enrichit aussi le programme de formation continue. Un centre de simulation est d’ailleurs dans les projets de l’hôpital.

Une clôture inoubliable 

Pour terminer, la Reine s’est rendue à l’Ecole Robert Dubois, une école de la Ville de Bruxelles comptant actuellement 50 enseignants de la maternelle au secondaire, qui permet aux enfants et adolescents hospitalisés de poursuivre leur scolarité. Une double surprise attendait les enfants puisque saint Nicolas était également présent.

La Reine et les enfants ont accueilli le Grand Saint en chantant.

Après une heure trente de visite, Sa Majesté la Reine a remercié une délégation du personnel, issue de tous métiers, qui l’attendait à la sortie.

 

Retrouvez nos actualités sur notre page FacebookTwitterLinkedIn et Instagram

www.huderf.be

La rentrée de l’Ecole Robert Dubois

C’est en 1951 que le projet d’une école pour les enfants malades prend forme : le prof. Robert Dubois dépose une requête auprès des autorités communales de la Ville de Bruxelles en ce sens. Ses objectifs ? Améliorer les conditions d’hospitalisation des enfants malades, éviter les retards scolaires et maintenir l’habitude d’un travail scolaire. En cette rentrée scolaire 2017, coup de projecteur sur l’école Robert Dubois.  

Prônant un enseignement individualisé adapté à l’état de santé de l’élève, l’école Robert Dubois organise les niveaux d’enseignement maternel, primaire et secondaire. Etablissement d’enseignement spécialisé de type 5B, l’école accueille les enfants de 2 ans et demi à 21 ans, organisant donc les niveaux d’enseignement maternel, primaire et secondaire. Fondé sur des principes de démocratie, de neutralité et de pluralisme, son enseignement appartient au réseau officiel subventionné et est accessible à tous, sans distinction de sexe, d’origine ethnique, de convictions politiques, philosophiques ou religieuses. Les enseignants accueillent des jeunes de toutes origines, de tous niveaux, issus des différents réseaux de l’enseignement ordinaire ou spécialisé.

L’objectif de l’établissement est d’éviter les retards scolaires trop importants et de maintenir l’habitude d’un travail régulier. L’enseignement en hôpital est un enseignement individualisé, visant à aider l’enfant à maintenir ses connaissances et, dans la mesure du possible, à les développer. L’horaire des cours est identique à celui de toute école, mais assoupli au maximum, étant donné la situation des enfants.

L’enseignement proposé est dispensé :

  • Au chevet de l’enfant ;
  • Durant un traitement (dialyse)
  • Dans les classes dès que l’autorisation médicale est donnée ;
  • En hôpital de jour pour les jeunes écartés de leur établissement pour raisons médicales.

En s’efforçant d’offrir aux enfants malades une scolarité adaptée, l’école à l’hôpital vise aussi une meilleure réintégration scolaire et familiale.

Archives HUDERF – Crédits : Yvon Lammens

L’établissement prône un enseignement individualisé adapté à l’état de santé de l’élève, dans une ambiance familiale où les normes d’encadrement sont d’un enseignant pour 7 élèves au niveau fondamental et d’un enseignant pour 5 au niveau secondaire. L’objectif est de rendre l’enfant à nouveau maître de son destin et de le réinsérer dans son parcours scolaire lorsque son état de santé le lui permettra.

L’équipe éducative pluridisciplinaire est composée de professeurs, psychologues, coordinatrices et assistants sociaux. Cette équipe, consciente de ses responsabilités et soucieuse de préserver les acquis et de prévenir la désadaptation scolaire, travaille en collaboration étroite avec les équipes médicales.

L’école propose des activités extra-académiques adaptées à l’enfant : sorties à l’extérieur, visites culturelles, classes de dépaysement, rédaction du journal de l’école, etc.

Une pédagogie individualisée au maximum est appuyée par des projets pilotes tels que :

  • L’intégration dans des projets artistiques, moyens d’expression alternatifs et efficaces pour les jeunes en difficulté ;
  • Le « Projet jardin » : entretenu par des bénévoles et des élèves, ce jardin permet de travailler ensemble et de découvrir la nature.

L’école favorise par ailleurs la réussite et la réinsertion grâce à :

  • Un plan individuel d’apprentissage (PIA) propre à chaque élève et géré par son professeur référent.
  • Une coordination quotidienne entre l’équipe pédagogique de l’école d’origine, celle de l’hôpital, et les membres de l’équipe médicale.
  • Des conseils de classe et la participation active du CPMS 5.
  • Une collaboration quotidienne en début de journée afin de coller au plus près à la vie de l’hôpital.

Rentrée 2017 – Ecole Robert Dubois – Crédits : HUDERF

L’équipe éducative 2017 – Crédits : HUDERF

 

Bonne rentrée 2017 à toute l’équipe éducative !